Les différentes disciplines de l’hypnose

by lalancuras

L’hypnose est une pratique consistant à modifier l’état de conscience grâce à des stimulis, le plus souvent des suggestions.

On trouve des traces de pratiques hypnotiques dès 4000 avant Jésus Christ, alors proche de pratiques surnaturelles. L’hypnose connaîtra de nombreuses évolutions dans son interprétation au fil de l’histoire, passant d’un effet magnétique à une pathologie hystérique puis utilisée comme thérapie pour guérir des patients aux maux divers.

Bien qu’encore communément perçu comme une sorte de médecine alternative non prouvée par la science, la réalité est différente : l’hypnose a été le sujet d’études en 2015 démontrant son efficacité notamment en bloc opératoire ou pour certaines pathologies.

Plusieurs disciplines de l’hypnose se sont créées suites aux nombreux pratiquant de l’hypnose ayant étudié le sujet en profondeur, dans cet article nous allons aborder :

  • L’auto-hypnose,
  • L’hypnose ericksonienne,
  • L’EMDR,
  • L’hypnose à distance.

L’auto-hypnose

Il est possible de pratiquer l’hypnose seul, c’est une pratique très fréquente pour gérer le stress et la douleur. Cette technique peut être enseignée par un hypnotiseur pour un résultat optimal ou bien en autodidacte.

L’auto-hypnose ressemble beaucoup à la méditation, le but étant d’entrer dans un autre état de conscience afin d’accomplir un objectif, la différence réside dans la méthode : l’hypnose nécessite utilise des suggestions afin d’entrer dans un état de concentration intense, nous isolant des stimulis extérieurs.

Le principe de l’auto-hypnose est le même que l’hypnose classique, à la différence que nous sommes notre propre hypnotiseur. Une fois détendu, on utilise l’auto-suggestion grâce à des idées positives pertinentes par rapport au problème que l’on souhaite traiter. Pour affirmer encore plus cette suggestion, on se visualise dans des lieux, des situations, où on se sent bien pour régler le problème.

La visualisation est une étape importante et très puissante, il est conseillé de ne pas se limiter à s’imaginer voir une situation mais de véritablement la vivre : sentir les goûts, les odeurs, la température, entendre les bruits. Par exemple, en cas d’anxiété, on peut se visualiser dans un endroit où on se sent détendu, cela peut être votre baignoire comme votre voiture. On peut sentir l’odeur de la voiture, entendre le bruit du moteur ou bien la sensation de l’eau chaude, le bruit de l’eau qui coule.

L’auto-hypnose, comme l’hypnose traditionnelle, est une pratique très personnelle et plus vous serez à l’aise avec celle-ci, plus vous apprendrez à vous connaître, à mieux visualiser en hypnose et enfin traiter votre trouble.

L’hypnose ericksonienne

L’hypnose ericksonienne est le type d’hypnose la plus pratiquée par les hypnotiseurs. L’hypnose ericksonienne vient du Docteur Milton Hyland Erickson, un psychiatre à l’enfance difficile, à cause de problèmes de santé graves, qui à réussi à se soigner avec l’auto-hypnose puis qui consacre sa vie à l’utilisation de l’hypnose pour traiter ses patients.

La philosophie de l’hypnose ericksonienne est tournée autour du patient, considéré comme particulièrement respectueuse du patient, le praticien est à l’écoute du patient et adapte la séance à celui-ci. Le praticien guide le patient pour qu’il accepte le changement et cherche son problème dans son propre inconscient. C’est au patient lui-même d’instaurer dans son inconscient les idées qui lui permettront de résoudre le problème.

La séance de thérapie par l’hypnose ericksonienne commence par une discussion entre le praticien et le patient afin de déterminer les objectifs à accomplir pour la séance et la raison de la venue du patient.

Une fois les objectifs définis, le praticien va faire entrer le patient dans un état de conscience modifiée par une relaxation extrême appelé induction. Dans cette phase, le patient n’est pas endormi, il peut interagir avec l’extérieur, au contraire il est même plus sensible aux suggestions de l’hypnotiseur. L’hypnotiseur va ainsi utiliser cette sensibilité à l’induction pour guider le patient vers son inconscient grâce à des suggestions telles que des images ou des histoires.

L’hypnose ericksonienne est particulièrement conseillée pour les problèmes d’addiction, c’est une méthode d’hypnose efficace pour arrêter de fumer. C’est également une hypnose contre les phobies, l’anxiété, la dépression ou le stress post-traumatique.

Le Ritmo et l’EMDR

L’EMDR pour Eye Movement Desensitization and Reprocessing, Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires en français, a été découvert par Francine Shapiro alors qu’elle était atteint de cancer et qu’elle remarqua que certains mouvements de yeux soulageait ses idées noires. Elle étudie ensuite la relation entre ces deux événements puis met en pratique ces recherches sur ses patients.

Une séance nécessite au préalable une relation de confiance avec le praticien, la séance évoquant des événements traumatisants. Le patient parle des moments traumatisants qu’il souhaite surmonter, en gardant au départ à l’esprit les pensées négatives associées à celui-ci alors que le thérapeute pratique des stimulations bilatérales alternées, en poussant le patient à faire des mouvements de yeux rapides, en suivant le doigt du praticien avec les yeux par exemple. Le but étant de mettre le patient en retrait par rapport à l’événement traumatique, le désensibiliser de l’événement afin de pouvoir le vivre comme un souvenir passé et distant.

Le Ritmo, pour Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires, est une technique dérivant de l’EMDR utilisant tous les canaux sensoriels et pas seulement visuel.

Ces méthodes d’hypnose sont surtout utilisées pour soigner le stress post-traumatique, néanmoins elles sont aussi efficaces pour faire face au deuil, des phobies ou des troubles de la conduite.

L’hypnose à distance

Avec le développement des moyens de communications, l’hypnose a bénéficié d’un nouvel outil très puissant. Grâce à Internet, il est dorénavant possible de pratiquer l’hypnose sans avoir à être directement face à l’hypnothérapeute. Par le biais d’outils tels que Skype ou Whatsapp, l’hypnose en ligne est un moyen efficace de commencer ou continuer une thérapie par l’hypnose web.

L’hypnose à distance utilise les mêmes principes que l’hypnose ericksonienne, le patient restant chez lui, établissant le lien avec le praticien grâce aux différents outils. Cette pratique ouvre l’hypnose à de nombreuses personnes pouvant plus difficilement se déplacer par exemple ou vivant dans des endroits éloignés des hypnotiseurs. L’hypnose à distance permet également à de nombreuses personnes de continuer leur thérapie lors de périodes de crises sanitaires.

Related Posts

Leave a Comment