Comment faire face à l’aliénation parentale narcissique ?

by lalancuras

Il existe peu de recherches sur l’aliénation parentale narcissique, et beaucoup de ceux qui ont vécu cet aspect du narcissisme cherchent désespérément de l’aide. Cet article est écrit pour aborder la question d’un point de vue psychologique uniquement, dans le but de fournir à ceux qui font face à cette situation des conseils et des stratégies. Toutefois, il est également possible de demander une assistance juridique. Nous verrons ensemble :

  • La définition de l’aliénation parentale
  • Comment éviter les conflits
  • Comment développez vos ressources

Qu’est-ce que l’aliénation parentale ?

Le syndrome d’aliénation parentale narcissique fait référence à la manipulation psychologique d’un enfant par un parent aliénant (le parent narcissique). Cette manipulation se traduit généralement par le rejet, le dédain et le manque d’empathie de l’enfant envers l’autre parent ciblé.

Bien que l’aliénation parentale puisse se produire même lorsque le narcissisme n’est pas un facteur, pour les besoins de cet article, j’examinerai l’aliénation parentale qui a été instiguée par un parent narcissique.

Si vous êtes le parent « ciblé » de ce syndrome, ou si vous essayez d’aider un parent ciblé, alors les stratégies suivantes peuvent être utiles.

Vous devrez peut-être vous engager, même si vous préférez éviter les conflits.

Certains des parents aliénés avec lesquels j’ai travaillé ont appelé cela une bataille, tandis que d’autres ont trouvé ce terme trop léger et ont préféré « guerre ». Même si vous ne voulez pas vous battre avec votre co-parent, son comportement peut vous obliger à prendre des mesures pour maintenir la garde ou le droit de visite de vos enfants.

Vous avez peut-être essayé de collaborer avec votre co-parent. Vous avez peut-être suggéré de trouver un thérapeute ensemble et même essayé de les amener à un conseil relationnel ou familial. Mais si la personne narcissique ne veut pas participer à la thérapie, ne croit pas avoir fait quelque chose de mal ou n’a pas envie de changer, il est peu probable que vous alliez très loin. Il est utile de comprendre que vous n’avez pas de situation « typique » entre les mains. La personne narcissique peut avoir déjà réussi à manipuler ou à endommager votre sentiment d’identité de plusieurs façons. Vous pourriez avoir l’impression qu’elle a anéanti vos rêves d’amour et écrasé votre cœur. Que faites-vous maintenant qu’elle semble également déterminée à vous enlever les enfants auxquels vous tenez le plus ?

Ce n’est pas une tâche simple que d’être co-parent avec un adversaire hostile, et cela peut être encore plus difficile lorsque vous voulez éviter que ce que vous ressentez ne se répande pour affecter vos enfants. Vous devrez trouver une façon d’élever vos enfants en dépit des sentiments que vous éprouvez pour l’autre parent et des sentiments et comportements qu’il manifeste à votre égard.

Un bon point de départ est de trouver comment faire la paix avec la réalité. Il n’est généralement pas utile de ruminer sur l’injustice de tout cela, sur vos sentiments de haine et de souffrance, ou sur le fait que les choses sont devenues si difficiles. Vous aurez probablement ces pensées, émotions et sentiments négatifs, mais vous pourrez peut-être mieux les gérer en en parlant avec vos amis et votre famille ou avec votre conseiller et en les consignant dans un journal.

Créez un plan et développez vos ressources.

Il n’est pas facile de faire face à l’aliénation parentale. Elle peut être extrêmement douloureuse lorsque vos enfants résistent à vos tentatives de connexion ou vous considèrent comme le « mauvais » parent, ce qui est souvent le cas. Dans votre douleur, ou par désir de faire ce qui est le mieux pour vos enfants, vous pourriez vous demander s’il vaut mieux abandonner le combat. Mais cela pourrait signifier renoncer à la garde, à votre droit d’être parent de vos propres enfants ou même de les voir autant que vous le souhaitez.

Les batailles ne peuvent pas être menées seules. Vous aurez besoin de nombreuses ressources pour vous frayer un chemin sur le terrain difficile qui vous attend. Parmi les ressources potentielles, citons les alliés, les experts juridiques, des limites strictes, des stratégies d’autosoins, un bon conseiller, des stratégies parentales et une force personnelle. Si une personne vous manipule ainsi que vos enfants, la manipulation peut atteindre un point où vous avez l’impression de ne pas pouvoir faire confiance à votre propre réalité. La présence d’un ami ou d’un membre de la famille lorsque vous avez besoin de discuter avec votre co-parent peut être un moyen utile de garder les pieds sur terre. Un bon conseiller peut vous aider à explorer les meilleures façons de parler de la situation avec vos enfants et peut également vous recommander un conseil familial.

Il peut également être utile de rejoindre un groupe de soutien pour les parents touchés par l’aliénation parentale. Si vous ne pouvez pas en trouver un localement, vous pourrez peut-être trouver des ressources utiles et un soutien sur le web. Si vous pouvez trouver des personnes qui ont vécu des situations similaires, leurs conseils peuvent être utiles, au moins comme forme de soutien.

Élaborez un plan, avec l’aide de votre conseiller et de l’aide juridique, pour faire face aux allégations qui pourraient être faites contre vous. Avez-vous des preuves pour contrer les allégations que vous savez être des mensonges ? Trouvez des preuves. Conservez une trace de tout incident ou de toute déclaration contradictoire, sans vous engager ou participer à un conflit avec votre co-parent. Prenez des dispositions pour qu’un ami ou un membre de la famille en qui vous avez confiance vienne chercher ou déposer vos enfants lorsque vous rencontrez votre co-parent. Cela peut être une bonne idée pour votre propre bien-être et votre sécurité, mais un témoin peut également être utile en cas de bataille juridique.

Related Posts

Leave a Comment