Les équipements obligatoires dans un établissement public en 2021

by lalancuras

L’année 2020 n’a été simple pour personne, et 2021 ne s’annonce pas vraiment mieux. Restaurants fermés, couvre-feu, confinements, sans oublier les accessoires obligatoires comme le masque, le gel hydroalcoolique, la dérogation…

Il faut penser à beaucoup de choses quand on doit sortir. Mais, en dehors de ce contexte, il y a d’autres règles à respecter, que nous avons tendance à laisser de côté, alors que leur importance est primordiale.

Les règles d’hygiène

Les restaurateurs peuvent donc continuer d’exercer, à condition de ne pas accueillir de public sur place : seules les ventes à emporter ou les livraisons à domicile sont autorisées.

Pour limiter les risques de contamination, il y a des règles sanitaires à respecter. Elles sont encore plus strictes qu’en période ordinaire : laver son plan de travail au minimum toutes les heures, se laver les mains toutes les 30 minutes, porter le masque, mettre du gel dès son arrivée…

Le défibrillateur, l’accessoire primordiale

Le défibrillateur est extrêmement important. Il devrait se trouver dans le plus d’endroits publics possible ; d’ailleurs, il y a de plus en plus de lieux qui en sont équipés.

Le défibrillateur peut sauver des vies. Son énergie peut remettre en marche un cœur éteint. Il est donc à utiliser sur une personne qui vient de faire un malaise cardiaque. Puisque les infarctus peuvent arriver à tout le monde et à tout moment, il est bon d’avoir à proximité un élément pour sauver les vies.

D’après la législation en vigueur, les lieux prioritaires à la mise en place de ce dispositif sont :

  • Les lieux publics qui sont loin des urgences ;
  • Les établissements qui ont du passage (gare, mairie, aéroport, plage…)
  • Les usines dans lesquelles la moyenne d’âge des ouvriers est supérieure à 50 ans ;
  • Les usines dans lesquelles les ouvriers sont soumis à des dangers, comme l’électrocution.

L’avantage de cet appareil, c’est qu’il peut être utilisé par n’importe qui. Le défibrillateur est facile à utiliser. Mais, avant tout, il est important d’appeler les secours pour les alerter. Ils vous diront quoi faire.

Ils disent en général qu’il faut pratiquer un massage cardiaque, et que si ce n’est pas efficace, le défibrillateur intervient. Il faut l’utiliser rapidement, dans les quelques minutes qui suivent l’arrêt cardiaque. Son rôle est de réactiver un cœur qui vient de s’arrêter ; pas de faire ressusciter les victimes.

La hausse des commandes sur Internet

Suite aux confinements et fermeture des établissements publics, nous vivons, plus que jamais, dans un monde futuriste. Pas de voiture volante à l’horizon, mais des techniques de consommation très innovantes. Le tout grâce à Internet.

Internet et les restaurants

Les bars et restaurants ont été contraints de fermer leurs portes en octobre 2020. Trois mois plus tard, leur situation n’est toujours pas réglée, elle semble même être au point mort.

Pour avoir un revenu, ces professionnels n’ont autre choix que de proposer des ventes à emporter, que ce soit sous forme de drive ou de “click and collect“. Le principe : commander chez soi, via Internet, et ne sortir que pour récupérer son plat.

Cette technique est déjà utilisée depuis plusieurs années par les grandes surfaces. Elle s’est maintenant popularisée.

Mais pour cela, le restaurant doit être présent sur Internet. Ce qui fait du site web un élément incontournable à avoir pour son établissement. Les avantages sont nombreux, à commencer par la visibilité et popularité en hausse de l’établissement, permettant une clientèle plus nombreuse.

Internet et la culture

Les artistes ne sont pas épargnés par la crise. Si les stars que nous connaissons ont certainement une sécurité financière, les principaux artistes ont besoin de revenus, comme tout le monde. Qu’ils soient chanteurs, acteurs, danseurs ou musiciens, ils ont le droit de continuer à se produire en spectacle… Mais les salles vides.

Alors, pour que le public, confiné pendant les soirées, puisse encore se divertir, les salles de spectacles font preuve de créativité et d’innovation : des “lives” sont organisés sur les réseaux sociaux pour que, depuis votre canapé, vous puissiez profiter du spectacle.

Facebook et Instagram proposent ces fonctionnalités. Parfois, l’accès est gratuit, mais pas toujours. Pour que les salles et les artistes puissent avoir un sou dans leur poche, l’accès à ces retransmissions en direct est souvent payant. Le prix est autour de 10€ en moyenne.

Related Posts

Leave a Comment